dimanche, octobre 01, 2006

2006, l'année du bureau Linux pour notre entreprise

Notre migration Linux est presque terminée,et 550 collaborateurs du groupe utilisent le bureau Linux quotidiennement !
Les applications utilisées dans l'ordre d'importance:
- Le bureau Gnome 2.10
- L'émulateur 5250 IBM pour l'accès à notre ERP sur Iseries/AS400
- Le navigateur Firefox , le Java Plugin, Acrobat Reader pour l'accès à nos catalogues électroniques et notre intranet.
- Mozilla Thunderbird pour la messagerie IMAP, Sunbird sur quelques postes.
- OpenOffice.org 2
- Rdesktop pour l'accès à quelques applications CDROM fournisseurs

Nous avons plus d'une centaine de points de vente, reliés au siège par des liaisons SDSL 512. Tous les serveurs sont centralisés au siège. Les postes clients sont tous des clients légers de différentes époques: Networkstation IBM 2200, Neoware EON4000, Wyse 5150SE.
Seul le client Nomachine NX 1.4 est installé sur ces postes. Il permet d'utiliser le protocole X compressé pour se connecter à 10 serveurs Suse Linux 9.3 pour l'environnement bureautique. Les 6 serveurs d'infrastructure sont des Suse Linux SLES9 (Serveurs de fichiers, OpenLDAP, Samba, Serveurs Web, Supervision Nagios), ainsi qu'un serveur Windows TSE pour les applications CDROM fournisseurs. (Les 150 accès TSE que nous avions acquis il y a quelques années nous suffisent)


Les bénéfices sont nombreux par rapport à notre précédente architecture orientée RDP/TSE: Les coûts ont baissé de façon très significative tant en maintenance qu'en licence, l'administration de plus de 550 postes bureautiques ne prend pas plus de temps que les 160 postes que nous avions avant (Seuls 160 postes avaient la bureautique, les autres n'avaient que l'émulateur 5250 IBM)

- Actuellement, un nouvel utilisateur ne coûte plus rien en licence logicielle: Toutes les licences sont par serveur et non par utilisateur. Au niveau du matériel, un client léger supplémentaire revient à moins de 400 €, écran et garantie 3 ans compris. Grâce à quelques scripts, le temps de configuration d'un nouveau profil utilisateur est de moins de 30 secondes pour le bureau standard Linux, le compte LDAP, et le compte messagerie. La configuration du client léger est aussi très rapide: adresse IP et installation du client Nomachine.

- Plus de différences entre les environnements, tout le monde a le droit à la messagerie, à Internet, aux outils bureautiques. Auparavant, seule une station par magasin possédait ces outils.

- Les mises à jour sont très rapides. Exemple: le passage de OpenOffice 2.0 à 2.0.2 pour l'ensemble des utilisateurs s'est fait en 5 minutes pendant le temps de midi (30 secondes d'installation de RPM pour chacun de nos 10 serveurs...)

- Nous avons aussi 70 PC portables sous Windows, grâce à Thunderbird cross-plateforme, tout le monde utilise le même outil de messagerie. Idem pour Firefox.

EDIT: Je ne suis pas encore autorisé à divulguer le nom de l'entreprise.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

par contre, le site web gagnerai a avoir une version en HTML brute pour tous les oubliés d'Adobe...
le gros machin flash tout seul au milieu de l'ecran, ca laisse a désirer :(

dam a dit…

Le site institutionnel n'est pas géré par le service informatique mais par une agence de com, je n'ai pas la main dessus. J'ai pu rajouter un petit lien "passer l'intro", mais le reste du site est du même acabit: flash, et flash très animé. Le paradoxe est que ce site est très lent à afficher sur nos clients légers...

François a dit…

Pour les portables windows, on peut leur permettre de se connecter sous X avec Xming.

http://x86bar.wordpress.com/2006/09/25/jaime-ce-x/